toute l'information sur le Proche Orient

.

Top des 10 pays les plus instruits au monde – Israël en seconde position après le Canada


Top des 10 pays les plus instruits au monde – Israël en seconde position après le Canada

Au cours des 50 dernières années, les taux de diplomation des collèges dans les pays développés ont augmenté de près de 200%, selon Regards sur l’éducation 2011, un rapport récemment publié par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)… 

 Merci à Danny Ayalon pour le lien

Par Charles B. Stockdale et Michael B.

Le rapport montre que si l’éducation s’est améliorée, il ne s’est pas améliorée de façon égale, avec quelques pays bénéficiant de taux beaucoup plus élevé de scolarité que les autres.

Les 10 pays développés avec les populations les plus instruites.

Les pays avec les citoyens les plus instruits sont aussi certains des plus riches au monde. Les Etats-Unis, le Japon et le Canada sont sur notre liste et ont également parmi les plus grands PIB. La Norvège et l’Australie, sont également en vedette, avec un  PIB au deuxième et au sixième rang par habitant, respectivement. Tous ces pays investissent massivement dans l’éducation.

Les pays qui investissent le plus dans l’éducation font ont des personnes les plus instruites.

Tous les pays les mieux instruits, à l’exception du Royaume-Uni, sont des pays de l’OCDE

Les Etats-Unis dépensent le plus et le deuxième est le Canada

Fait intéressant, les dépenses publiques sur les institutions éducatives par rapport aux dépenses privées par ces pays est faible par rapport à d’autres pays de l’OCDE. Alors que la majorité de l’éducation est toujours financée avec l’argent public, huit des pays sur notre liste comptent moins sur le financement public en pourcentage du total des dépenses d’éducation.

Les pays inclus dans ce classement ont des populations instruites depuis longtemps, ayant fait des études postsecondaires même si elles ont cessé d’augmenter

Les hausses sont modestes par rapport aux pays en développement.

Les Etats-Unis, le Canada et le Japon ont un niveau d’instruction tertiaire supérieur à 30% depuis au moins 1997. La Pologne, un pays qui s’est développé récemment n’est pas sur notre liste, avait un taux d’enseignement tertiaire de 10% en 1997. En 2009, ce taux était passé à 21%.

Voici les 10 pays les plus instruits au monde.

10. La Finlande
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 37%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): 1,8% (plus bas 3e)
> PIB par habitant: 36 585 $ (plus 14 e)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 3,15% (10e plus bas)

La Finlande est un petit pays par rapport aux autres membres de l’OCDE. La part de la population adulte avec une catégorie d’éducation postsecondaire, cependant, est assez forte.  De 1999 à 2009, le nombre d’études supérieures des adultes n’a augmenté que de 1,8% par an -. La Finlande est aussi l’un des deux seuls pays, l’autre étant la Corée, dans lequel les domaines des sciences sociales, commerce et droit ne sont pas les plus populaires parmi les étudiants. En Finlande, les nouveaux entrants sont plus susceptibles d’étudier l’ingénierie, la fabrication et la construction.

9. L’Australie
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 37%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): 3,3% (plus bas du 11)
> PIB par habitant: 40 719 $ (6e rang)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 14,63% (3ème plus haut)

La Population de l’Australie a augmenté 14,63% entre 2000 et 2009. C’est la troisième hausse en importance parmi les pays de l’OCDE. Sa population adulte instruite tertiaire augmente à un  rythme annuel beaucoup moins impressionnant de 3,3%.  Le pays attire également un grand nombre d’étudiants internationaux.

8. Royaume-Uni
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 37%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): 4,0% (9ème plus)
> PIB par habitant: 35 504 $ (plus haut 16e)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 3,47% (13 plus bas)

Contrairement à la plupart des pays ayant le pourcentage le plus élevé d’adultes instruits et éduqués au  Royaume-Uni le taux a augmenté de façon mesurable – plus de 4% entre 1999 et 2009.

La population n’ayant augmenté que de 3,5% entre 2000 et 2009.

7. La Norvège
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 37%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): N / A
> PIB par habitant: 56 617 $ (2e plus haut)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 7,52% (14 plus)

La Norvège a la troisième plus grande dépense pour les établissements d’enseignement en pourcentage du PIB, à 7,3%.Environ 23% est consacré à l’éducation tertiaire. En Norvège, plus de 60% de tous les diplômés du supérieur ont été dans un programme de baccalauréat, bien plus que les Etats-Unis, qui est proche de la moyenne OCDE de 45%. Le pays est l’un des plus riches au monde. PIB par habitant est 56 617 $, après le Luxembourg dans l’OCDE.

6. La Corée du Sud
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 39%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): 5,3% (5ème plus haut)
> PIB par habitant: 29 101 $ (plus bas 13)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 3,70% (14 plus bas)

La Corée est un pays hors concours pour sa récente augmentation du pourcentage de sa population ayant  une éducation tertiaire. Les diplômés ont augmenté de 5,3% entre 1999 et 2009, le cinquième rang des pays de l’OCDE. Comme le Royaume-Uni, ce taux est supérieur à la croissance de la population du pays. La Corée est aussi un des deux seuls pays avec la Finlande dans lequel les domaines les plus populaires de l’étude ne sont pas les sciences sociales, le commerce ou le  droit.

En Corée, les nouveaux étudiants choisissent d’étudier l’éducation, les arts et lettres à un taux plus élevé.

Seuls 59,6% des dépenses consacrées aux établissements d’enseignement proviennent de fonds publics – le deuxième taux le plus bas.

5. Nouvelle-Zélande
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 40%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): 3,5% (14 plus bas)
> PIB par habitant: 29 871 $ (plus bas 14e)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 11,88% (8ème)

La Nouvelle-Zélande n’est pas un pays particulièrement riche. Le PIB par habitant est inférieur à $ 30.000, et est le plus bas des pays de l’OCDE. Toutefois, 40% de la population s’adonne à l’enseignement supérieur, le taux est au cinquième rang dans le monde.

Le pays a en réalité une population en croissance rapide, ayant augmenté de 11,88% entre 2000 et 2009. Cela la place au  huitième rang dans l’OCDE.

4. Etats-Unis
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 41%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): 1,4% (plus bas)
> PIB par habitant: 46 588 $ (4e plus haut)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 8,68% (12 plus)

Les Etats-Unis ont connu une croissance assez importante de la population entre 2000 à 2009. Durant cette période, la population a augmenté de 8,68% – le plus élevé parmi les  pays de l’OCDE. Parallèlement, le taux de la population ayant une éducation tertiaire a ralenti à un taux annuel de 1,4% – le plus bas parmi les pays de l’OCDE. Juste 71% du financement pour les établissements d’enseignement dans le pays proviennent de fonds publics, plaçant les Etats-Unis au sixième rang. Parmi les pays de l’OCDE, la part des adultes ayant une éducation tertiaire aux États-Unis est de 25,8%.

3. Le Japon
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 44%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): 3,2% (10e plus bas)
> PIB par habitant: 33 751 $ (plus bas 17e)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 0,46% (6ème plus bas)

Au Japon, 44% de la population adulte possède une éducation tertiaire.Les Etats-Unis par comparaison a un taux de 41%. La population du Japon a augmenté de seulement 0,46% entre 2000 et 2009, le sixième taux de croissance le plus lent de l’OCDE, et la plus lente parmi notre liste de 10. Le Japon est à égalité avec la Finlande pour le troisième plus haut taux diplôme secondaire supérieur dans le monde, à 95%. Il a le troisième taux le plus élevé de diplôme tertiaire dans le monde, mais ne dépense que l’équivalent de 1,5% du PIB pour l’enseignement supérieur – le plus bas taux de l’OCDE (17ème).

2. Israël
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 45%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): N / A
> PIB par habitant: 28 596 $ (12 plus bas)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 19,02% (le plus)

Bien qu’il n’existe pas de données sur le pourcentage de citoyens israéliens possédant une éducation postsecondaire qui remonte à 1999, les chiffres remontant à 2002 montrent que la croissance se ralentit de façon spectaculaire par rapport aux autres pays. En fait, en 2006, 46% des adultes âgés de 25 à 64 avaient une éducation tertiaire. En 2007, ce nombre est tombé à 44%. Seuls 78% des fonds dépensés sur les institutions éducatives en Israël proviennent  des fonds publics. Le pays est également un des trois seuls – les deux autres étant l’Irlande et la Suède – où les dépenses des établissements d’enseignement en tant que proportion du PIB a diminué de 2000 à 2008. Israël a également eu la plus forte augmentation de la population globale, environ 19% de 2000 à 2009.

1. Du Canada
> Pct. population à l’éducation postsecondaire: 50%
> AVG. taux de croissance annuel (1999 – 2009): 2,3% (5ème plus bas)
> PIB par habitant: 39 070 $ (10e plus haut)
> Pop. le changement (2000 – 2009): 9,89% (10e plus haut)

Au Canada, 50% de la population adulte a terminé un enseignement supérieur. Chaque année, les dépenses publiques et privées est de 2,5% du PIB, taux au quatrième rang dans le monde. Dépenses pour l’éducation tertiaire représente 41% des dépenses totales d’éducation dans le pays. Aux États-Unis, la proportion est plus proche de 37%. En Israël, le taux est de 22%. Au Canada, près de 25% des étudiants ont une origine immigrée.

Pays membres de l’OCDE au 27/5/2010 (* = les 20 pays fondateurs entrés en 1960)
  • Drapeau d'Allemagne Allemagne *
  • Drapeau d'Australie Australie depuis1971
  • Drapeau d'Autriche Autriche *
  • Drapeau de Belgique Belgique *
  • Drapeau du Canada Canada *
  • Flag of Europe.svg Commission européenne
  • Drapeau du Chili Chili depuis 2010
  • Drapeau de Corée du Sud Corée du Suddepuis 1996
  • Drapeau du Danemark Danemark *
  • Drapeau d'Espagne Espagne *
  • Drapeau d'Estonie Estonie depuis2010
  • Drapeau des États-Unis États-Unis *
  • Drapeau de Finlande Finlande depuis1969
  • Drapeau de France France *
  • Drapeau de Grèce Grèce *
  • Drapeau de Hongrie Hongrie depuis1996
  • Drapeau d'Irlande Irlande *
  • Drapeau d'Islande Islande *
  • Drapeau d'Italie Italie *
  • Drapeau d'Israël Israël¹ depuis 2010
  • Drapeau du Japon Japon depuis 1964
  • Drapeau du Luxembourg Luxembourg *
  • Drapeau du Mexique Mexique depuis 1994
  • Drapeau de Norvège Norvège *
  • Drapeau de Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande depuis 1973
  • Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas *
  • Drapeau de Pologne Pologne depuis 1996
  • Drapeau du Portugal Portugal *
  • Drapeau de République tchèque République tchèque depuis 1995
  • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni *
  • Drapeau de Slovaquie Slovaquie depuis 2000
  • Drapeau de Slovénie Slovénie depuis 2010
  • Drapeau de Suède Suède *
  • Drapeau de Suisse Suisse *
  • Drapeau de Turquie Turquie *

¹ voir « Élargissements envisagés » pour plus de détails sur l’admission d’Israël

 

Adapté par Aschkel pour Israël-flash -finance



Articles liés

9 thoughts on “Top des 10 pays les plus instruits au monde – Israël en seconde position après le Canada

  1. Chaibane

    Le Grand Israël ne s’est pas encore réalisé et le sionisme ne s’est contenté que d’une petite portion de ce vaste territoire. Toutefois, le Créateur a dit que le peuple hébreu est l’Élu parmi les nations. L’Éternel a tranché par un choix et aussi par un ordre donné à l’humanité. Que peuvent dire les hommes! En fait, ils n’ont rien à dire. En outre, Jérusalem recèle un trésor tant inestimable qu’inépuisable. Dans ce contexte, je peux affirmé avec certitude que l’État juif serait disposé à faire le nécessaire avec les pays musulmans voisins du Grand Israël afin que tous puissent exploiter, cette manne qui est tombée du Ciel. Naturellement, je pense à la réplique de l’Égypte et des familles régnantes palestiniennes à Gaza et en Judée-Samarie. Cela dit, on peut essayer d’ouvrir une autre porte pour enclencher des discussions qui ne seront plus focalisées sur la guerre et la paix et inversement. Il existe en somme une ébauche de projet consistant à régler les litiges par d’autres voies inédites, mais cela dépendra de l’attitude de l’Égypte à cet égard et sa volonté pour mettre fin au terrorisme qui couve à Gaza et de forcer aussi dans leur intérêt, les clans palestiniens en Judée-Samarie à accepter le plan d’autonomie proposé par l’État juif, sinon de quitter les terres israéliennes en cas de refus.

    Reply
  2. Chaibane

    Le Grand Israël ne piochera pas un seul shekel dans ses caisses. Mais pourvu de ces richesses fabuleuses, Jérusalem peut prendre en charge toute l’économie égyptienne. Sans parler de la croissance qui frôlerait les 20% dans le Grand Israël en atteignant au fil des années des chiffres inimaginables. En revanche, l’Égypte se devra de supprimer son ministère de la guerre et sans cette condition, Jérusalem ne pourrait pas réaliser ce projet grandiose qui bouleversera toute la région. J’y reviendrais dès que possible.

    Reply
  3. Chaibane

    C’est l’Égypte profonde qui nous intéresse. Ces Égyptiens apolitiques qui se lève tôt le matin pour chercher du travail et apporter à manger à leur famille. Ils sont plus de 60 millions et qui n’ont rien à voir avec la politique. Le sionisme et le pro-sionisme souhaitent s’adresser à ces paysans, ces agriculteurs, à ces artisans, aux petits fonctionnaires. A toutes ces forces vives de la nation égyptienne. Ces forces pacifiques et qui malheureusement ne constituent que la surface et non pas le vrai pouvoir qui se croit intouchable… La franges des officiers supérieurs de l’armée, les responsables sécuritaires, les hommes d’affaires aux fortunes douteuses, les politiciens et les lobbies. L’oligarchie va-elle encore refuser l’offre généreuse du sionisme et acceptera t-elle de réduire ses dépenses militaires au détriment du bien être du peuple égyptien. Si, l’État juif est en mesure de financer tous les secteurs économiques de l’Égypte et coup assurer le plein emploi dans ce pays et la stabilité. Mais qui a voté pour les Islamistes sinon la frustration et la déception de la population face à l’injustice des tribunaux où des magistrats prononçant des jugements injustes en contrepartie de corruption comme c’est le cas du Maroc. En Égypte, il ne sont que 20 millions qui se sont rendus aux urnes sur une population de 84 millions d’habitants. Nous ne voulons pas que lorsque nous proposons ce projet de plan, que le pouvoir en Égypte dise non, alors qu’il ne représente que lui même…

    Reply
  4. jacques

    Canadien,en double nationnalité(Française)je suis de coeur…canadien.Mais ça leur sert , a quoi,d’etre le pays le plus instruit…….alors qu l’on empeche de feter Noel…ou que les Musulmans font la loi ds les cantines des ecoles…, qu’on nous parle sans arret des accomodements….Franchement je prefere etre « ignare »

    Reply
  5. Chaibane

    Qu’on nous dise pas au Caire que le projet de plan soumis par le Grand Israël est intéressant, mais l’Égypte reste un pays souverain. Cela dit, Jérusalem au risque de me répéter est prête à financer tous les secteurs à caractère social dans le pays des Pharaons à l’exception du ministère de la guerre. Il s’agit, à mon sens d’une nouvelle formule afin de régler les contentieux par le financement du développement d’une nation. Dans ce cas précis, l’État hébreu peut disposé des fonds appropriés à cet effet. Encore faut-il en échange que le Caire fasse son devoir en acceptant les demandes qui seront formulées par Jérusalem. D’un processus de paix qui est jugé par les diplomates très difficile à réaliser en raison de l’entêtement des clans palestiniens qui d’ailleurs n’expriment pas la volonté des autres, nous pouvons franchir une autre porte débouchant sur un modèle par lequel Jérusalem se propose de prendre en charge financièrement et par l’assistance technique l’Égypte et aussi un Gaza démilitarisée. Cependant, le projet de plan est une idée innovante et je compte le soumettre en tant qu’internaute car je ne prétend pas être un homme politique. C’est une esquisse courte et claire. Les concepteurs israéliens y travailleront en creusant cette piste et vérifier, s’il est possible de la mettre en chantier à moyen ou court terme.

    Reply
  6. Chaibane

    Quant l’Éternel a proclamé que le peuple juif est l’Élu parmi les nation, cela a englobé bien sûr la connaissance et le savoir. C’est ce qu’on appelle de nos jours la culture. Afin de s’en rendre compte, il suffirait de lire la Thora, les évangiles et la traduction du Coran en français. D’ailleurs, ni les Chrétiens et ni les Musulmans ne contestent cet état de fait.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>