News,  Non classé

Maison Lutetia, decouverte du leader de la greffe de cheveux a Paris

L’alopécie, ou la perte de cheveux, est une source de stress pour l’ensemble des personnes. Et pour cause, les cheveux sont un atout majeur pour le visage. Ils reflètent une personnalité, des convictions ou plus simplement un style. Perdre ses cheveux, c’est perdre une part de soi, une part de son identité. Cette simple idée peut provoquer une vague de stress qui, malheureusement, aggrave l’effet de l’alopécie. Pourtant, il est aujourd’hui possible de lutter contre cet héritage génétique indésirable qui peut ruiner à la fois notre image, et notre confiance en soi. 

Lutter contre l’alopécie grâce à la greffe de cheveux

Face à l’alopécie, et aux ravages psychologiques que cela crée, il n’est pas surprenant de voir des entreprises dédiées à la greffe de cheveux émergées, et avec elles, des professionnels. Parmi eux, on peut retrouver Nathanael de Maison Lutetia qui est président de DHI France. En effet, l’alopécie aboutit rapidement à une calvitie et bien qu’elle soit commune chez l’homme, elle est toujours très mal venue et difficile à supporter. Très vite, le premier réflexe revient à cacher son crâne dégarni à l’aide d’un bonnet ou une casquette, comme l’on cacherait une tare ou un secret inavouable.

Désormais, il est possible de soigner ce problème, et ce avec efficacité. Par une greffe de cheveux, il est tout à fait envisageable de retrouver une vie bien plus détendue, sans se soucier constamment de son apparence physique. 

La greffe de cheveux contre l’alopécie et la calvitie

La greffe de cheveux n’est pas quelque chose que l’on doit prendre à la légère. Après tout, il s’agit tout de même d’une greffe d’organe. C’est pour cette raison qu’un entretien est nécessaire avec un futur pour déterminer l’avancée de la calvitie ou de la perte de cheveux. La greffe reste la méthode la plus efficace pour lutter efficacement contre ce trouble. La Maison Lutetia est d’ailleurs spécialiste dans le domaine de la greffe capillaire DHI, une greffe qui paraît naturelle et qui ne laisse aucune cicatrice.

Les autres traitements

Bien sûr, pour lutter contre l’alopécie, il existe d’autres solutions que de recourir à une greffe de cheveux. Des produits de soins composés de minoxidil, de finastéride ou de spironolactone peuvent retenir la chute de cheveux. Une option d’autant plus intéressante pour les femmes est celle de la pilule contraceptive Yasmin ou Diane-35, dont les effets peuvent réduire la perte de cheveux. 

Bien sûr, l’usage d’huiles essentielles, ou de soins composés, en majorité de kératines sont également une aide appréciable pour limiter la chute de cheveux, mais tout cela ne permet que de lutter contre les effets de l’alopécie, sans vraiment y mettre un terme. Sans compter que cela est inefficace contre une calvitie.

En somme, la meilleure option pour lutter contre la perte de cheveux, à la fois la plus durable et la plus efficace, reste la greffe de cheveux. Cette dernière ne laisse aucune cicatrice en plus d’être indolore. Il s’agit bien sûr d’un investissement plus ou moins conséquent selon votre état, mais si cela vous permet d’éviter des vagues d’anxiété à chaque sortie, alors c’est un investissement qui en vaut certainement la peine.